IMAGE DE LA SEMAINE

12_04b2

A blog apart , VIVE LE CINEMA

29 juillet 2005

VOYAGE AU BOUT DE L'ENFER - 1978

voyage_au_bout_de_l_enfer_face

De : Michael Cimino

Avec : Robert De Niro, Meryl Streep, Christopher Walken, John Cazale, John Savage, George Dzundza, Chuck Aspegren, Shirley Stoler.

Synopsis
Cinq ouvriers sidérurgistes affrontent les hauts fourneaux d'une petite ville de Pennsylvannie et partent ensemble chasser le cerf. Parce que c'est la guerre au Vietnam, trois d'entre eux deviennent soldats sur le départ. Deux ans plus tard, la guerre sévit toujours et ces derniers se retrouvent prisonniers dans un camp vietcong...

18430141

Ce film démontre bien l'avant, le pendant et l'après guerre. L'atrocité qu'ont souffert les soldats américains pendant cette guerre du Vietnam. Seul problème à ce niveau, trop patriotique, le contraste entre le caractère des soldats américains héorique et les vietnamiens barbares. D'autant plus que certains vétérans prétendent n'avoir jamais du subir la torture de la roulette russe. Un accueil froid, un film mal apprécié par le public, très critiqué. La presse de gauche décrit même le film de raciste. Et pourtant un chef d'oeuvre de film de guerre...

Un chef d'oeuvre primé par un des plus beau casting de l'histoire du cinéma. De Niro, Walken, Streep, Cazale, Savage,... rien que ça ! De Niro toujours à son habitude de perfectionniste, il recevra de vraies giffles lors de la scène de la roulette russe. Et décris cette scène comme l'une des scènes les plus difficiles jamais tournées dans sa carrière. Perfectionniste à en devenir complètement fou, il eu l'idée de mettre une vrai balle lors de la scène où il menace John Cazale de le tuer avec une roulette russe ! Il demanda alors à Cimino, il prétend qu'il jouerait mieux la scène si il mettait une vraie balle dans le flingue ! Cimino dit quoi ? De Niro lui renouvela sa phrase  et dit de demander à John Cazale si il était d'accord. Cimino demanda à Cazale sa permission, Cazale réfléchissa et réponda bizarement oui ! Une scène complètement folle...Par chance il n'est pas mort... Mais mourrut malheureusement quelques jours avant la sortie du film aux USA d'un cancer des os...
Pour ce préparer encore mieux sur son personnage, Bobby vécut intimement dans la petite ville de Clairton six semaines avant le début du tournage. Il fréquenta les ouvriers, but au bar du coin, joua au billard et étudia les accents. Il alla même jusqu'à changer son permis de conduire de New York contre un permis de Pennsylvanie. Il prit de nombreuses notes concernant la chasse au cerf et le travail à la sidérurgie...

Walken interprète ici à merveille son rôle de Nick, il ne démérite pas son oscar du meilleur second rôle. Lui aussi se la joua "Robert De Niro" en ne mangeant que du riz et des bananes afin de mieux se préparer au rôle de Nick sous l'ordre de Michael Cimino.

Walken a mérité son oscar comme Cimino a mérité le sien (meilleur réalisateur) !

Posté par ablogapart à 23:03 - Cimino - Commentaires [13] - Permalien [#]

Commentaires

    Le meilleur film sur le Vietnam!!!

    Selon moi en tout cas!
    Paske le seul qui aborde également l'aspect psychologique (avant, pendant ET apres la guerre) des personnages...
    je ne saurais pas en parler avec autant d'amour que Chris, et pourtant...

    Kiss

    Posté par Stef, 11 août 2005 à 11:24
  • Deer hunter: un film de guerre?

    Tout d'abord bravo ablogapartpour ton blog ciné.


    Je voudrais juste réagir sur ces posts à propos de "Deer Hunter"...
    Désolé messieurs, mais "The Deer Hunter" n'est pas un film de guerre, ni sur la guerre du Vietnam. C'est la distribution, le marketing du film qui insiste lourdement là-dessus.
    La guerre du Vietnam est, désolé de le dire, un contexte dramaturgique qui fait sans doute décoller le film et la tension dramatique du scénario, mais qui est loin de se proposer comme but, message ou autre... VOIR BONUS DU FILM DVD, une interviex du Maître CIMINO.

    Ce film parle de LA VIE ! La vie d'une bande de copains à travers le regard d'un homme (Cimino) sans autre présupposé que de donner de la vie à l'état pur. C'est un chef- d'oeuvre absolu sur tous les plans. Un gigantesque torrent de questions existentielles couvent sous les pas de 5 grands acteurs. A vous de les découvrir... Mais ce film ne traite pas de l'histoire de la guerre du Vietnam. D'ailleurs le procédé de la roulette russe, s'il a peut-être existé en réalité ici ou là, est ni plus ni moins qu'un outil théâtral, de mise en scène. Et ça marche.

    Vraiment ce film est un chef d'oeuvre et si j'aime les Parrains, ceux-ci sont bien loin de lui arriver à la cheville... Une question: Pourquoi un seul chef d'oeuvre dans ta vie Michael ?...

    Etienne

    Posté par Etienne, 27 octobre 2005 à 02:31
  • Etienne !

    Non, tu as raison "Voyage au bout de l'enfer" est avant tout un film sur la vie !Les scènes de guerre sont d'ailleurs moins nombreuses que les scènes plus "calmes" !

    Tu as un blog ?


    Ablogapart

    Posté par Tim, 27 octobre 2005 à 17:26
  • A Ablogapart

    Bonjour Ablgp,

    Non je n'ai pas de blog: pas assez de temps pour m'en occupper et puis il y en a déjà des trop bien fait... La "concurrence" serait trop rude!

    Bonne suite.

    "The Deer Hunter" est le big chef-d'oeuvre de ma vie.

    Posté par Etienne, 28 octobre 2005 à 09:40
  • Etienne...

    C'est pas une compétition ! Mais si tu dis ne pas avoir le temps... domage

    Mmmmh je dirais pas le meilleur film au monde mais l'un des meilleurs !!

    ++

    Posté par Tim, 28 octobre 2005 à 17:20
  • Musique d'enfer !

    Bravo pour la musique Tarantinesque sur ton blog Comment t'as fait ?

    Voyage :

    Film sur l'amitié ? Sur la parole donnée ? Sur la guerre ? Sur l'Histoire ? Sur l'essentiel ? Sur l'Amérique ? Sur la force de la nature ? Sur le monde qui change ? Sur l'amour ? Sur l'amour platonique ? Sur la profondeur des sentiments ? Sur la survie ? Sur l'émigration ? Sur le monde du travail en perdition ? Sur le cauchemar humain ? Sur Dieu ? Sur la religion ? Sur l'enfer ?

    Comme le dit De Niro dans le film : « Ca, c’est tout ! », en montrant une balle de fusil. « Ca » pourrait être tout ce simplement ce film, chef d'oeuvre absolu avec en prime le plus grand casting de tous les temps, mené de main de main de maître par le roi Robert De Niro. Trois heures pour pleurer de plaisir et de tristesse, pour accompagner Cimino dans son rêve brisé de l'Amérique, dans l'enfer absolu. God save America.

    Posté par Chris, 29 juillet 2005 à 23:34
  • T'as envi hein ?! lol

    tu vois l'article "HEEEEEELPP MEEEEE" ? Bah tu fais un copier coller de l'URL puis tu remplace la * par l'URL de ta musique mp3 ! Mais pour connaitre l'URL faut que tu me passe ta musique par email ou par msn si tu as ? Jte passerais l'URL de ta musique et puis tu fais comme il est marqué sur l'article "HEEEEELP MEEEE"...

    ++

    Posté par Tim, 29 juillet 2005 à 23:47
  • Heu, Chris...

    Chris, tu avais dit mon article sur "Le Parrain" que le plus grand casting de tout les temps c'est justement celui du Parrain ! Et là tu viens me dire que c'est celui de "The deer hunter" le plus grand casting au monde! :s
    Quel est le plus grand casting de tout les temps alors ?

    ++

    Posté par Tim, 30 juillet 2005 à 09:57
  • Tu as raison Tim ;-)

    Les deux se valent comme étant les plus grandes distribution de tous les temps. Merci de m'avoir rappelé ma chtite erreur. Je mets les deux sur le même pied d'égalité.

    Pour la musique, je te dis quoi, si je le fais. Merci de ton aide

    a+

    Posté par Chris, 30 juillet 2005 à 11:54
  • Je comprends...

    Ok même si je pensais que le casting du parrain valait plus que celui de ce film, car il y a quand même Pacino, Brando, Duvall et De Niro (Je pense que 3 de ces 4 acteurs font parti de tes favoris, non ?) ! M'enfin soit...

    Tu m'avais bien aidé pour le compteur non ?
    J'ai hâte de savoir quelle musique tu vas mettre sur ton blog !

    ++

    Posté par Tim, 30 juillet 2005 à 12:16
  • Argh!!!

    Ouais ça faisait longtemps dis donc fallait que je repasse d'autant, que mes coms ne sont jamis passés visiblement :s

    Tout le monde sait que Michael Cimino n'est pas un cinéaste rangé, bien au contraire, s'il y a bien un réalisateur qui n'y va pas souvent avec le dos de la cuillère c'est bien lui. Et quand à peine quelques années après la fin du conflit Cimino fait son film sur le Vietnam, ça fais mal et ça s'appelle Voyage a bout de l'enfer!!!
    Très éprouvant pyschologiquement, le film dénonce non seulement la souffrance morale que devaient endurer les soldats prisonniers (les roulettes russes comme torture) mais s'attarde également sur les conséquences de cette guerre, conséquences très importantes et très vives, comme les douleurs qu'ils ont vécus tout un temps.
    Cimino est d'ailleurs très précis dans son film et sans concession, passant de scènes quotidiennes comme la chasse au mariage et du mariage au bruit fracassant des bombardements, comme si l'on quittait le paradis blanc de l'amour pour l'enfer noir de la jungle viet-cong. Réglée comme une horloge, sans faille, précise jusqu'au mouvements d'ailes des moustiques, la réalisation de Cimino est tout simplement exemplaire, un véritable leçon de cinéma où Cimino démontre également l'importance du montage.
    Niveaux interprétations rien à redire, ou plutôt si : félicitaions à tous!!! Se dépassant l'un l'autre, de John Savage à Meryl Streep en passant surtout à Christopher Walken, incroyable. Mais la Palme des palmes revient sans conteste au grand Robert de Niro, immense, qui une fois de plus parvient à s'effacer derrière le personnage, ce chasseur de cerf (d'où le titre v.o. The deer hunter) qui perdera tout dans cette guerre, que ce soit convictions, goût de tuer ou amis...
    Un film dur, poigant, sans concession, mais essentiel et grandiose, marquant, tellement saisissant que près de 30 ans après sa réalisation, on reste scotchés ; ce genre de film, ça n'existe pratiquement plus, et c'est bien dommage...
    Note : *****

    Posté par Bastien, 30 juillet 2005 à 12:30
  • Casting royal

    La distribution du Parrain est très prestigieuse, mais pour deux films différents !!! Car Brando et De Niro ne se retrouvent pas dans le même film. Dans "Voyage", la distribution paraît moins prestigieuse mais le résultat est aussi fort : Dzundza, Cazale et Savage, par exemple, sont sublimissimes !!!

    Posté par Chris, 30 juillet 2005 à 18:31
  • Aaaah...

    Je comprends alors, je croyais que tu prenais toute la trilogie... Merci pour ton explication ! )

    ++

    Posté par Tim, 30 juillet 2005 à 18:42

Poster un commentaire