IMAGE DE LA SEMAINE

12_04b2

A blog apart , VIVE LE CINEMA

12 février 2006

FUNNY GAMES - 1997

De : Michael Haneke

funnygames029

Synopsis
Georg, Anna et leur fils Georgie partent en vacances à leur résidence d’été près d’un lac. À leur arrivée, Georg et Georgie vont amarrer le bateau tandis que Anna prépare le dîner dans la cuisine. Cette tranquillité est brisée par l’irruption d’un jeune homme s’appelant Peter, qui vient demander des œufs à Anna. Ce visiteur indésirable est rejoint par Paul, un jeune homme arrogant et sans manières. Il est bientôt évident que les deux hommes n’ont pas l’intention de partir, et quand Georg revient et tente de les jeter dehors, ils deviennent violents, et la famille est prise en otage. Sous la conduite de Paul et Peter, la famille sera alors obligée de prendre part à des " jeux " violents.

Mon avis
Pour commencer la filmographie d'un réalisateur, rien de tel que de commencer par son film "grand public", pour autant un film impersonnel ? Non, pas pour tous. Parce que dans le thème de la violence, beaucoup, et c'est un petit peu compréhensif, tombe dans la violence gratuite. Dans cette catégorie, c'est sans doute le "Orange mécanique" de Kubrick qui trône en haut du podium. Aujourd'hui je peux ajouter le "Funny games" de Haneke. Ce qui est bien c'est que ce film y va tout en douceur. Avec une histoire pareille, c'est très difficile de ne pas tomber dans la violence gratuite. Non, ici c'est à la fois doux et brutal. C'est la clé de la réussite pour ce genre. Chaque bon film sur la violence possède son "amortisseur". Le ton groovie chez Tarantino, les voix off (les dialogues tout court) d' "Orange mécanique". On sent une petite retenue chez Haneke, ce qui rend le film encore plus stressant.

L'histoire, c'est la principale chose qui m'a attirée pour être honnête. Sadique à souhait, j'adore ça moi ! Un peu comme "Saw" (film ultra surestimé pour ma part), je me suis laissé piègé par l'histoire. Toute l'ambiance se résume au début du film, on entend le père, la mère et le fils jouer au jeu de la devinette musicale, de la musique classique. Et puis soudain le générique du film apparait et une musique rapide au chanteur dingue vient couper le ton "musique classique". On peut dire que ça contraste bien avec le ton du film non ? Le film s'annonce déjà comme un film d'une violence jouissive comme on l'aime. Comme paysage, la campagne avec une maison au bord du lac calme. Une illusion car la suite du film est des plus horrifique. On observe ensuite par curiosité sans doute parce qu'on a tous quelque chose d'un peu sadique en nous. On réclame un peu le sadisme.

Impossible de ne pas se sentir un peu concerné, on est spectateur d'un meurtre et on aime un peu ça. Le jeune homme (ou aussi appelé meurtrier) nous parle comme si on participait au jeu. Il y a un peu d'ironie dans ce film, de l'humour noir. Ca rend le film déjà un peu moins "gore".

Côté casting, tous sont inconnus et sont fidèles à Haneke étant donné qu'ils ont pour la plupart déjà joué dans ses films. Tous inconnus donc et pourtant tellement vrais et justes. On se retrouve presque à la place des personnages. L'image de la mère à la fin du film est marquante. Pauvre famille...

Un film coup de club de golf (désolé mais c'est pour cassé un peu l'ambiance). Un chef d'oeuvre, à n'en pas douter !

Posté par ablogapart à 13:47 - Haneke - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

    Violence

    Tes parents ont vu ça ??????? lol

    Haneke, l'intellectuel, le penseur, le prof d'unif, qui cherche à déstabiliser dans un domaine très précis... la violence sur grand écran. Il cherche à dépasser les limites, mais uniquement dans un but d'observation, d'analyse, sur les possibilités de montrer la violence sans voyeurisme. Il ne montre rien, il suggère tout !!! Chef-d'oeuvre ! Très bon choix Tim !!!

    Posté par Chris, 12 février 2006 à 15:39
  • Non Chris

    Je l'ai vu avec mon frère et ma petite soeur à minuit. Personne n'a eu peur et personne ne s'est endormi.... MIRACLE !

    Posté par Tim, 12 février 2006 à 16:24
  • Souvenir de la première vision

    Je me souviens de ma première vision du film. A la sortie du film, il faisait noir depuis longtemps dans les rues. Et bien j'étais tellement sur les nerfs que je ne supportais pas que quelqu'un marche derrière mois. Je me sentais comme assiégée. Effet maîtrisé à 100% par Haneke qui nous mène pas à pas vers l'écoeurement

    Posté par NormaDesmond, 12 février 2006 à 18:21
  • :)

    Je crois que pour moi, c'est le plus beau film sur la violence au cinéma, qui ait été réalisé.
    Plutôt, un film contre la violence.
    Mais la violence, est différente ici, pas voyeuriste du tout, et en effet tout en suggestion.
    On n'a jamais fait mieux depuis, si ce n'est dans d'autres films, signés....Haneke.
    Un des meilleurs cinéastes contemporains, dans mon top, assurément

    Posté par Michael, 12 février 2006 à 19:57
  • Pas encore vu

    Ca fait quelques temps que je l'ai en DVD mais je ne l'ai pas encore regardé! Pourtant, la critique de Mike et la tienne ne me font pas douter un seul instant que c'est un excellent film!

    Posté par Benoît, 13 février 2006 à 09:35
  • Ah ce Haneke!!

    Un film de Michael Haneke considéré comme l'un des meilleurs de sa filmo. Moi, je n'ai pas vu, mais il est vrai que au vu des critiques positives qui entourent le film, je serais bien curieux de le voir. Toutefois, j'ai un peu du mal avec la façon de réaliser du cinéaste.

    @ ++

    cine-world.sky

    Posté par Theo, 13 février 2006 à 18:13
  • mon haneke préféré

    et sans doute son meilleur film

    Posté par merovingien, 14 février 2006 à 21:44
  • Merci Tim !!!

    Posté par NormaDesmond, 17 février 2006 à 20:18
  • Envie !

    Pas vu mais trèèèèèèèès envie ! On m'en dit beaucoup de bien !

    Posté par Tarantinette, 17 février 2006 à 22:14

Poster un commentaire