IMAGE DE LA SEMAINE

12_04b2

A blog apart , VIVE LE CINEMA

22 janvier 2006

TROPICAL MALADY - 2004

De : Apichatpong Weerasethakul

tropical_malady1

Synopsis
Keng et Tong mènent une vie douce et agréable de campagnards. Un jour, alors que les vaches de la région sont égorgées par un animal sauvage, Tong disparaît. Une légende disant qu'un homme peut se transformer en une créature sauvage, Keng décide de se rendre seul au coeur de la jungle, un endroit où le mythe rejoint souvent la réalité...

Mon avis
Ce qu'on ne peut nier c'est que ce film ne ressemble à aucun autre !
Donner le genre du film ? Peut-on lui donner un genre ? Non, impossible ! Ce film est unique. Je serais bien curieux de connaitre le titre du film lui ressemblant. Allez y, donnez le moi. Vous séchez, hin ? C'est que vous êtes bel et bien un être normal...

Je ne sais pas trop quoi penser du film en fait. Mais si on devait me dire si j'ai aimé ou moyenement aimé, je répondrais que j'ai aimé. Cela dit, je ne l'ai regardé qu'une seule fois et je pense que cela n'est pas suffisant pour apprécier le film dans toute sa splendeur. Mais n'hésitez pas à l'acheter car ce film est tout de même une découverte. Un film qu'il faut voir si vous avez déjà tout vu.

En plus, une seule vision c'est aussi très peu pour comprendre tout le film. Un conseil utile serait de le regarder avec son esprit éveillé et pas à moitié endormi. Et pourtant il était à l'éveil mon esprit mais je ne sais pas, c'est dur de comprendre tout les messages d'un coup. Mais pour un premier visionnage, on en ressort tout de même émerveillé devant une telle nouveauté, une telle fraicheur et surtout une telle authenticité ! Oui, ce film est parfois lent mais une lenteur qui ne nous endort pas, une lenteur qui nous captive ! "Tropical malady" est un bel exemple du cinéma asiatique qui associe à merveille la forme à un fond.

On se situe entre la réalité et le rêve. Une première partie qui raconte une histoire d'amour entre deux hommes puis la dernière heure (la plus compliqué à comprendre d'ailleurs) est un voyage féérique dont je ne révèlerai pas la fin pour votre bonheur... A la fin du film on se dit que c'est tout de même un petit bijoux même si j'ai dit que je ne savais pas trop quoi penser du film mais en y réfléchissant en peu plus...

L'Asie confirme ce que je pensais d'elle c'est à dire un cinéma qui ose créer quelque chose de nouveau, de frais. Peut-être le film aurait du remporter la Palme d'or à Cannes !

Posté par ablogapart à 11:20 - Weerasethakul - Commentaires [14] - Permalien [#]

Commentaires

    hi

    http://kiko.over-blog.org

    Posté par http://kiko.over, 22 janvier 2006 à 16:22
  • ....

    Je l'ai moi aussi vu il y a un peu moins d'une semaine , ce film est une réelle claque ,réaliser un film comme cela de nos jours faut oser je trouve !
    Je savais pas du tout à quoi m'attendre avant de le voir , et je crois qu'une seule vision comme tu l'as très bien dit n'est pas suffisante... Je vais attendre quelque mois pour le revoir, mais en tout cas je sens qu'il y en a un qui va être content de voir cet article sur ton blog lol !

    Posté par ed, 22 janvier 2006 à 19:40
  • Ed malady

    Je vois que Mike t'as donné la même envi que moi
    Pareil pour moi, je le reverrai dans un mois ou peut-être même dans deux semaines

    ++

    Posté par Tim, 22 janvier 2006 à 22:34
  • ?

    Et bien mon avis sur ce film est à l'image du titre de ce commentaire... Malheureusement, je n'ai pas vu ce film, donc je ne saurais quoi dire...
    Quoiqu'il en soit ton avis est très bien rédigé et donne envie de le voir!

    @ ++

    cine-world.sky

    Posté par Theo, 23 janvier 2006 à 07:10
  • :)

    Ed a fait la bonne remarque, en effet je suis content de voir que ce film se propage, je l'ai vu 4 ou 5 fois, et je le savoure une fois par mois pour quelques séquences, ce film est l'une des plus grosses claques de l'histoire, et je l'ai suffisamment répété sur mon blog, ta critique, confirme cela, même si tu as raison de ne pas trop te prononcer. Attends d'avoir suffisament de recul, mais je suis ravi de voir que mes films commencent à se retrouver çà et là.
    Bravo pour cet article petit Tim.
    Merci à Ed de l'avoir regarder aussi, je ne pensais pas que j'allais enthousiasmer le public avec ma critique au départ. Du vrai cinéma, comme il ne s'en fait plus assez.

    Posté par Michael, 23 janvier 2006 à 11:44
  • Un choc

    Exact Mike , du ciné comme ça on n'en voit plus assez , la preuve , on en voit tellement peu que je suis encore sur le cul quand je repense a la 2e heure ce film , pratiquement aucune parole , et pourtant on s'ennuie pas , on suit le personnage , on est le personnage, c'est nous qui sommes a la recherche de Tong...c'est vraiment fantastique je trouve !

    Posté par ed, 23 janvier 2006 à 20:13
  • ...

    Pas vu mais je me souviens de critiques assassines à sa sortie. De toute façon il n'était pas passé par chez moi mais après vos avis j'aimerais bcp le voir

    Posté par cinefan, 23 janvier 2006 à 22:51
  • Pas vu

    ....mais bien sûr, me tente beaucoup !!!

    Posté par Chris, 25 janvier 2006 à 11:42
  • Critiques assassines ???

    Sur "Allociné", on est extrêmement loin de critiques assassines ! Les Cahiers + Inrocks : 4 étoiles !!! Dès fois, Jeremy, je me demande où tu vas chercher tes renseignements ????

    Posté par Chris, 25 janvier 2006 à 11:46
  • Ben dis donc

    c'est qu'il devient intéressant ce film !! C'est pas sûr qu'il passe à Besac mais on sait jamais...

    Posté par Tlina, 25 janvier 2006 à 12:33
  • :)

    Je vais remuer à nouveau le couteau lol, mais, c'est vraiment un chef d'oeuvre, vraiment, faut le voir pour ne pas mourir idiot.

    Posté par Michael, 25 janvier 2006 à 18:33
  • Pas mal

    Les images pour les blogs, super ! Ca donne une chtite idée de qui est qui ! ))

    Posté par Chris, 28 janvier 2006 à 10:39
  • Chouette !

    J'suis d'accord avec Chris ! C'est chouette les images pour les liens !
    Merci pour Burton

    Posté par Tarantinette, 28 janvier 2006 à 11:27
  • ;-))))

    De rien ))))))))

    ++

    Posté par Tim, 28 janvier 2006 à 12:28

Poster un commentaire